Le Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI) – la coalition nationale d’organisations canadiennes de développement international et d’aide humanitaire – est déçu de constater que le Budget de 2019 ne prévoit pas les ressources supplémentaires nécessaire pour atteindre les objectifs ambitieux que le Gouvernement du Canada s’est fixé à travers sa Politique d’aide internationale féministe. Reconnue mondialement, cette politique a été élaborée à la faveur d’un vaste processus de consultation avec les parties prenantes, dont les organisations de la société civile au Canada comme ailleurs dans le monde.

« Pourvue d’une vision définie et de valeurs claires, le verdict de cette politique ambitieuse du gouvernement dépendra donc de son exécution. Bien que le gouvernement ait déjà fait preuve de responsabilité et de transparence en publiant les objectifs qu’il s’est fixés, ce nouveau et audacieux programme de changement ne pourra être réalisé sans de nouvelles ressources tout aussi ambitieuses. », selon Nicolas Moyer, président-directeur général du CCCI.

Alors que le Budget de 2018 prévoyait de nouveaux investissements pour maintenir la cohérence de l’Aide publique au développement (APD) en proportion de l’économie totale pour les cinq prochaines années, le budget présenté cette année est l’occasion manquée de passer à l’étape suivante : c’est-à-dire le lancement d’un calendrier de hausses durables de l’aide canadienne. Un tel engagement est requis pour réaliser les objectifs de développement durable et ceux de la politique du Canada. Le gouvernement du Canada aura une nouvelle opportunité de prendre des mesures concrètes lors de la conférence Women Deliver, qui aura lieu du 3 au 6 Juin 2019 à Vancouver.

Le CCCI lancera prochainement une pétition électronique réclamant une augmentation sensible de l’aide au développement officielle et demandant à tous les partis politiques de faire de l’aide canadienne un enjeu électoral. Nous encourageons les citoyens canadiens qui ont à cœur le rôle de leadership du Canada sur la scène mondiale à #VoterlAide au cours des prochaines élections.

Le CCCI se réjouit à l’idée de poursuivre sa collaboration avec ses organisations membres et avec le gouvernement du Canada pour aider à bâtir un monde plus juste, plus durable, et plus sûr pour tous.

 

Réflexions politiques : Bien que le Budget de 2019 prévoit d’allouer $700 millions additionnels à l’Enveloppe de l’aide internationale (EAI) en 2023-24, un examen plus approfondi des tableaux financiers nous montre que seuls $100 millions de ceux-ci sont en fait du nouveau financement pour l’EAI, une augmentation en dessous de l’inflation anticipée. Le montant restant maintient l’EAI au niveau que le Canada avait atteint après l’annonce de ses précédents engagements de 2018. D’après les prévisions du CCCI, l’Aide publique au développement du Canada restera stagnante à 0,26% du Revenu National Brut jusqu’en 2023-24, ce qui est nettement inférieur à l’objectif mondial fixé à 0,7%.