Nous sommes heureux d’acceuillir des nouveaux membres à la famille du CCCI!

Courriel : bdemers@ccic.ca

Brigitte Demers, Spécialiste et gestionnaire du Centre d’expertise pour la  prévention contre l’exploitation, le harcèlement et les abus sexuels (PEHAS)

Brigitte Demers est une experte passionnée et dévouée dans le domaine de la justice de genre, cherchant à collaborer avec des partenaires de la société civile pour prévenir la violence basée sur le genre (VBG) et intégrer l’égalité des genres et les droits de la personne dans les politiques et la pratique.

Avant de rejoindre l’équipe du CCCI, Brigitte travaillait pour le CLSC Québec, où elle a mis en œuvre le programme d’aide personnelle, familiale et communautaire (PAPFC) auprès des familles victimes de violence et/ou de négligence, et enseigné la psychoéducation à l’Université du Québec en Outaouais.

Au cours de ses 20 années de carrière, elle a travaillé comme consultante en genre et en droits de la personne auprès d’un nombre d’organisations au Mexique ; a mis en œuvre un programme d’intervention à paliers multiples pour les enseignantes rurales au Chili ; a mené plusieurs projets de recherche utilisant des méthodologies d’action participative ; et a formé divers acteurs sur des sujets connexes.

Brigitte a complété des études doctorales en criminologie critique à l’Université de Montréal et poursuit actuellement des études doctorales à l’Institut d’études féministes et de genre de l’Université d’Ottawa. Ses intérêts se concentrent sur la collaboration internationale pour des changements transformateurs sur les normes de VBG à travers le monde. Brigitte parle couramment français, anglais, espagnol et portugais.

Courriel : rgendron@ccic.ca

Renée Gendron, Assistante de programme et de recherche, Programme 2030 

Renée a étudié la psychologie, la sociologie et les sciences sociales au Canada, en Angleterre et aux Pays-Bas. Elle poursuit un doctorat en sciences humaines. Sa thèse porte sur une nouvelle méthode d’analyse des conflits armés violents et sur l’application de ce modèle d’analyse au conflit en Tchétchénie. Renée a travaillé sur des contrats de recherche pour l’Institut international pour la paix, l’Institut pour la démocratie et l’assistance électorale, et a mené des recherches sur le terrain dans le Caucase.

Elle a publié des articles évalués par des pairs en comité de lecture dans les domaines de la résolution des conflits, du leadership, des relations internationales, des négociations et du Caucase. Elle est coauteure d’un livre universitaire sur l’édification de l’État dans les sociétés fondées sur le clan, qui devrait être publié par Brill à la fin de 2019 ou au début de 2020. Elle est également une médiatrice dûment formée.

Renée a eu une double carrière en affaires et en recherche. Elle a offert des formations de perfectionnement professionnel à divers auditoires, a élaboré du contenu de formation accréditée et a prononcé des allocutions devant 800 personnes.

Courriel :  alaboccetta@ccic.ca

Arianna Laboccetta, Assistante de recherche

Arianna Laboccetta se joint au CCCI avec une formation en études des conflits, en droits des travailleurs et en engagement communautaire. Avant de rejoindre le CCCI, elle a travaillé en administration municipale et en consultation axée sur l’engagement des parties prenantes et des collectivités autochtones et sur la gestion de l’information.

Au cours de ses études supérieures, Arianna a travaillé à l’Université d’Ottawa à titre d’associée de recherche, où elle a conçu, dirigé et supervisé un groupe de recherche axé sur les réseaux de réconciliation, de paix et de développement liés aux droits de la personne et à la résolution des conflits.

Arianna a vécu à Quito, en Équateur, où elle y a fait du bénévolat auprès d’enfants travaillant dans une zone marginalisée. Arianna a également travaillé aux Affaires bilatérales et régionales du travail au sein du gouvernement fédéral, où elle a effectué des recherches et apporté un soutien politique en matière de droits du travail et d’enfants travailleurs dans les pays en développement.

Arianna est titulaire d’un baccalauréat en affaires publiques et en gestion des politiques de l’Université Carleton et d’une maîtrise en études des conflits de l’Université d’Ottawa.