Vancouver, Colombie-Britannique (4 juin 2019) – Le Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI) se réjouit de l’annonce du gouvernement du Canada relativement à l’investissement continu et accru pour soutenir l’égalité des femmes et des filles. Ceci représente un investissement progressif de 1,4 milliard de dollars annuellement pour une période de 10 ans afin de soutenir la santé globale, y compris 700 millions de dollars pour les domaines les plus sous-financés de la santé et des droits sexuels et reproductifs (SDSR). Cet engagement aura des retombées significatives dans l’autonomisation de 18 millions de femmes et filles. L’annonce a été faite aujourd’hui par le premier ministre Justin Trudeau, à la conférence Women Deliver de Vancouver.  

« Cet investissement progressif montre l’engagement du Canada à maintenir son leadership dans les domaines de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, ainsi que de la santé et des droits sexuels et reproductifs au Canada et à l’étranger », affirme Nicolas Moyer, président et PDG du CCCI. « Nous saluons cette importante contribution pour réaliser la Politique d’aide internationale féministe du Canada. » 

L’engagement du Canada pour une coopération en développement efficace, notamment en matière d’avancement dans l’égalité des genres, doit inclure des augmentations supplémentaires durables et prévisibles de l’aide publique au développement (APD) du Canada. De telles augmentations seront nécessaires pour respecter l’engagement du Canada envers le Programme mondial de développement durable à l’horizon 2030 – et pour atteindre les objectifs du gouvernement, tels qu’exprimés dans la Politique d’aide internationale féministe, qui vise à donner aux femmes et aux filles les moyens de réaliser des changements positifs 

« L’annonce faite aujourd’hui survient après le déploiement d’une initiative soutenue par la société civile canadienne visant à établir le bien-fondé de l’investissement dans un leadership fort pour soutenir la santé et les droits des femmes, des adolescentes et des enfants partout dans le monde », ajoute M. Moyer. «  Le succès du plan d’action Prospérer montre à quel point les coalitions d’organisations de la société civile peuvent stimuler un changement positif et durable. Nous avons hâte de continuer de collaborer avec nos membres et le gouvernement afin de concrétiser cet engagement. » 

-30- 

À propos du Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI) 

Le Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCIest la voix nationale indépendante du Canada pour le développement international. Avec ses plus de 80 organisations membres, le CCCI cherche à mettre fin à la pauvreté dans le monde et à promouvoir la justice sociale et la dignité humaine pour tous. Le CCCI est déterminé à faire de cet objectif une priorité publique et politique et à encourager les actions nécessaires pour faire du monde sans pauvreté une réalité. 

Le CCCI est membre de l’Initiative de planification de l’avenirune coalition d’organisations canadiennes qui militent pour faire progresser le leadership du Canada au chapitre de la santé et des droits sexuels et génésiquesConscients que ces droits sont essentiels à la santé et au développement durable, les membres de l’initiative s’efforcent de les faire progresser et, aux côtés de bien d’autres organisations, ils ont joué un rôle clé dans le cadre du plan d’action Prospérer. 

Pour en savoir plus ou obtenir une entrevue avec Nicolas Moyer, président et PDG du CCCIcommuniquez avec 
Sophie Rosa
DirectriceAffaires publiques et Services aux membres
Conseil canadien pour la coopération internationale 
Courriel srosa@ccic.ca
Cellulaire : 613219-6514