Une délégation de haut niveau, formée de deux dirigeantes et un dirigeant, du mouvement social colombien visitera le Canada du 25 octobre au 9 novembre 2018. Ces personnes représentent le Comité de grève citoyenne de Buenaventura, principale ville portuaire de la Côte Pacifique de la Colombie.

En 2017, les organisations du mouvement social ont entrepris une grève citoyenne remarquable durant trois semaines, forçant le gouvernement colombien à négocier pour trouver des solutions à la crise sociale et des droits de la personne qui touche la ville. Les résidentes et résidents ont littéralement fermé la plus importante route commerciale de la Colombie.

Les grévistes ont arraché d’importantes concessions aux trois paliers de gouvernement pour l’amélioration des infrastructures communautaires, des droits collectifs et de la sécurité de ses citoyennes et citoyens. Mais les menaces contre les dirigeantes et dirigeants de la collectivité se multiplient, car les projets d’expansion et de modernisation du port se poursuivent. Pendant que le gouvernement colombien signait des accords de paix à l’automne 2017, la violence contre les populations autochtones et afro-colombiennes se poursuivait dans tout le pays.

Le Canada a signé l’Accord de libre-échange Canada-Colombie en 2008.

Les membres de la délégation sont :

  • Maria Miyela Riascos : porte-parole du Comité de grève citoyenne de Buenaventura. En février 2018, elle est devenue une des dirigeantes de la grève, parmi plusieurs autres, à recevoir des menaces de mort.
  • Victor Hugo Vidal : porte-parole du Comité de grève citoyenne de Buenaventura, ancien conseiller municipal et organisateur du Processus de communautés noires (PCN, Proceso de comunidades negras).
  • Olga Araujo : militante des droits de la personne et éducatrice populaire à l’Association pour la recherche et l’action sociale (Nomadesc). Elle a porté main-forte aux organisations de Buenaventura pour préparer les assemblées communautaires avant la grève générale.

La délégation se rendra dans les villes suivantes :

La délégation est parrainée par le Groupe d’orientation politique pour les Amériques du CCCI, l’Alliance de la Fonction publique du Canada, Amnistie internationale (Canada), CoDevelopment Canada, le Comité des droits humains en Amérique Latine (CDHAL), Common Frontiers, InterPares, KAIROS, le Syndicat canadien de la fonction publique, le Syndicat canadien des travailleurs et travailleuses des postes, le Syndicat des Métallos.

Voulez-vous en savoir plus sur le GOPA ?

Contact avec les médias

Sebastián Vielmas
Chargé de programme des groupes de travail régionaux
Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI)
+1 613 241 7007 Poste/Ext. 321 | svielmas@ccic.ca