Le Comité sénatorial spécial sur le secteur de la bienfaisance dépose son rapport

Le Comité sénatorial spécial sur le secteur de la bienfaisance dépose son rapport

Le Comité sénatorial spécial sur le secteur de la bienfaisance a déposé son rapport intitulé Catalyseur du changement : une feuille de route pour un secteur de la bienfaisance plus robuste. Le rapport fournit des détails sur les stratégies et les réformes réglementaires requises pour optimiser l’impact du secteur sur les collectivités au Canada ou ailleurs dans le monde.

Créé en janvier 2018, le comité a pour objectif d’examiner l’impact des lois et des politiques régissant le secteur au Canada. À ce titre, le Comité a tenu de nombreuses consultations auprès d’organismes de bienfaisance, d’organismes sans but lucratif et de groupes de bénévoles pour savoir comment le Canada pourrait mieux appuyer leur important travail.

Bien que chaque organisation du secteur soit confrontée à des défis uniques, quatre sujets clés sont ressortis de ces consultations : les gens travaillant et faisant du bénévolat dans le secteur; le financement du secteur; les règles régissant le secteur; la nécessité de créer une « entité » pour le secteur au sein du gouvernement fédéral.

Il convient de noter que le rapport fait référence à une note d’information du CCCI et aux témoignages de nos membres, Radios Rurales Internationales et Islamic Relief Canada dans la recommandation visant à réviser les lignes directrices des organismes de bienfaisance exerçant leurs activités à l’extérieur du Canada. La recommandation fait état d’une réorientation des exigences en matière « de direction et de contrôle » vers la mise en œuvre d’un “test de la responsabilité en matière de dépenses” pour un suivi rigoureux.

Pour lire le rapport complet, veuillez cliquer ici.

Communiqué: le CCCI accueille favorablement le lancement du Partenariat sur l’égalité des genres

Le 2 juin 2019 – OTTAWA – Le Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI) accueuille favorablement le lancement du Partenariat pour financer l’égalité des genres qui soutient l’égalité des genres et les droits des filles et des femmes dans les pays en développement et au Canada. C’est le Fonds égalité qui dirigera sa création et sa mise en œuvre, tel qu’annoncé aujourd’hui à la conférence Women Deliver à Vancouver.

« Le partenariat sur l’égalité des genres est une initiative unique et transformationnelle qui assurera un soutien financier durable à long terme à des organismes féministes qui s’efforcent de renforcer les droits des femmes, l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles outremer et au CanadaC’est un projet unique en son genre », explique Nicolas Moyer, président et PDG du CCCI« Nous croyons en la force des partenariats. Cette nouvelle initiative unira divers partenaires et misera sur les forces de chacun d’eux. » 

Le Canada a adopté une Politique d’aide internationale féministe qui vise à éradiquer la pauvreté et à bâtir un monde plus pacifique, plus inclusif et plus prospère, en focalisant sur la promotion de l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Malgré le fait qu’il existe plusieurs organismes subventionnaires qui promeuvent l’égalité des genres, le Partenariat pour financer l’égalité des genres est la première initiative qui permet facilement à des acteurs de différents secteurs de s’unir, d’utiliser leurs fonds et d’assurer un financement durable à long terme. Ce nouveau partenariat mobilisera un niveau de ressources encore inégalé et créera une source durable et prévisible de financement pour les organisations dont le mandat principal consiste à renforcer les droits des femmes, l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles dans les pays en développement et au Canada.

« L’annonce faite aujourd’hui représente une contribution concrète pour réaliser les objectifs de la politique d’aide internationale féministe du Canada, ajoute M. Moyer. Nous espérons qu’il y aura un processus ouvert et inclusif pour mettre en œuvre le partenariat d’une manière qui exploite tout le potentiel de ce nouveau modèle. »

– 30 –

À propos du Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI)

Le Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI) est la voix nationale indépendante du Canada pour le développement international. Avec ses plus de 80 organisations membres, le CCCI cherche à mettre fin à la pauvreté dans le monde et à promouvoir la justice sociale et la dignité humaine pour tous. Le CCCI est déterminé à faire de cet objectif une priorité publique et politique et à encourager les actions nécessaires pour faire du monde sans pauvreté une réalité. 

Nicolas Moyer, président et PDG du CCIC, siège au Comité consultatif externe du partenariat sur l’égalité des genres d’Affaires mondiales Canada aux côtés d’autres représentants de la société civilede la communauté philanthropique et du secteur privéCe comité a formulé des conseils indépendants sur les étapes du processusles exigencesles outils d’évaluation et la sensibilisationmais n’a pas participé au processus de sélection du consortium chargé de la mise en œuvre du partenariat. 

Pour en savoir plus ou obtenir une entrevue avec Nicolas Moyer, président et PDG du CCCIcommuniquez avec 
Sophie Rosa
DirectriceAffaires publiques et Services aux membres
Conseil canadien pour la coopération internationale 
Courriel srosa@ccic.ca
Cellulaire : 613219-6514 

 

Note: Le collectif du Fonds égalité est un partenariat d’acteurs-clés en organisation féministe, en philanthropie mondiale et en investissement d’impact qui fusionnera nos talents et notre expertise en vue de concevoir et de construire le Fonds égalité. Les membres du Fonds égalité sont : le Fonds MATCH international pour la femme (Le Fonds MATCH), le African Women’s Development Fund (AWDF), Calvert Impact Capital, la Fondation canadienne des femmes, Fondations communautaires du Canada (FCC), Oxfam Canada, Philanthropy Advancing Women’s Human Rights (PAWHR), la Banque Royale du Canada,  Toronto Foundation, EUMC (Entraide universitaire mondiale du Canada),Yaletown Partners. Pour plus d’information, visiter leur site Web : www.equalityfund.ca/fr/

Le CCCI se joint à la table ronde du Réseau Dignité

Les 7 et 8 mai, le CCCI a participé à deux journées de discussions organisées par le Réseau Dignité sur la politique internationale du Canada touchant les personnes et communautés LGBTI+. Les participants représentaient un large éventail d’organisations officielles et de mouvements informels œuvrant à la promotion des droits de la personne pour les personnes LGBTI+ au Canada et dans le monde entier, parmi lesquels figuraient plusieurs membres du CCCI.

Les participants ont identifié de nombreux progrès réalisés au cours de la dernière année, tel que le grand leadership démontré par le Canada quant à la Coalition pour les droits égaux mais aussi les nouveaux engagements de l’appui fédéral centré sur les actions, à l’échelle international, portant sur les questions LGBTI+.

La discussion a surtout porté sur la planification de la participation du Réseau Dignité pour aider à la mise en œuvre de l’engagement du gouvernement du Canada à appuyer les droits de la personne des personnes LGBTI+. Un grand nombre des priorités identifiées par les membres du Réseau Dignité sont communes à l’ensemble du secteur de la coopération internationale :

  • un financement souple et prévisible ;
  • le renforcement des capacités spécialisées au sein du gouvernement et de la société civile ;
  • et d’assurer une approche des politiques et de la programmation fondée sur les droits de la personne.

Le CCCI s’engage à poursuivre son engagement auprès du Réseau Dignité et de ses membres afin de partager les bonnes pratiques, les leçons et les idées au sein de la communauté de la coopération internationale.

Le CCCI et Affaires Mondiales Canada en partenariat pour renforcer l’aide internationale canadienne

Le CCCI et Affaires Mondiales Canada en partenariat pour renforcer l’aide internationale canadienne

Le CCCI est en collaboration avec l’AMC pour la mise en place de la Politique d’aide internationale féministe ainsi que pour la rationalisation des ententes de financement et des procédés; cela dans le but de définir et d’améliorer l’aide internationale canadienne. Le CCCI s’appuie sur ses membres à l’échelle nationale pour relayer les décisions prises par l’AMC et les procédures à suivre à travers trois principaux groupes de travail : le Groupe d’action pour une efficacité améliorée (GAEA), le Groupe de travail Directeur Financier du CCCI et le Groupe consultatif sur les partenariats avec les OSC (GCPO).

Veuillez consulter la fiche d’information ci-dessous pour comprendre pourquoi ces groupes existent, qui est impliqué, ce qu’ils font et comment les membres du CCCI peuvent participer

PDF

 

Groupe consultatif sur les partenariats avec les OSC (GCPO)

pdf

Groupe d’action pour une efficacité améliorée (GAEA)

pdf

Le Groupe de travail des directions financières du CCCI

pdf

Prendre le risque d’échouer – Bâtir un plan d’innovation dans la communauté canadienne du développement international et de l’aide humanitaire

Prendre le risque d’échouer – Bâtir un plan d’innovation dans la communauté canadienne du développement international et de l’aide humanitaire

La pratique de l’innovation est-elle un moyen essentiel pour les organisations humanitaires et de développement international? Comment tester des idées radicales alors qu’il y a tant en jeu? Et que signifie réellement «innovation»?

 

 

L’objectif de ce document est de rapporter au CCCI les expériences de ces autres plateformes afin qu’il puisse s’en inspirer pour son propre plan d’innovation et pour la mise en œuvre de l’une de ses trois orientations stratégiques de 2018-2023 : « Inspirer et soutenir la croissance d’un secteur du développement mondial et de l’aide humanitaire plus pertinent, réactif et efficace qui, grâce à une vaste gamme d’innovations, peut générer des changements et des résultats durables en collaboration avec ses partenaires ».

Résumé

cliquez sur l’image pour PDF