Top 5 des certifications de construction écologique pour les OSC

Top 5 des certifications de construction écologique pour les OSC

Vous envisagez de verdir votre bâtiment ? Voici notre Top 5 des certifications de notre répertoire !

 

Pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) du Programme des Nations Unies à l’horizon 2030, il faut intégrer les considérations environnementales et climatiques dans nos opérations quotidiennes. En particulier, les bâtiments écologiques et les rénovations de bureaux peuvent offrir aux organisations de la société civile (OSC) la possibilité d’aller au-delà des dimensions sociales et économiques du développement durable. Les bâtiments et les bureaux verts contribuent de manière significative à la réalisation de plus de la moitié des ODD, ce qui en fait un domaine d’importance significative. Non seulement les bâtiments et les bureaux écologiques profitent à la planète en améliorant la santé et le bien-être des travailleurs, en réduisant les émissions et en créant des infrastructures résilientes au climat, mais ils permettent également aux propriétaires et aux employeurs de rester compétitifs sur le marché du travail en augmentant la valeur des propriétés. De plus, alors que la COVID-19 a forcé les organisations à travailler principalement à domicile, une opportunité unique se présente pour les OSC d’acquérir une certification en bâtiment écologique alors que moins de personnes occupent les lieux de travail.     

 

Dans le cadre de la rénovation et des bâtiments écologiques, nous avons mis en évidence 5 certifications qui pourraient répondre à vos besoins organisationnels !  

 

 

  1. Accessible aux petits budgets : BOMA BEST Immeubles Écoresponsables 

 

Niveau d’effort : 2 sur 5

Le programme BOMA BEST Immeubles Écoresponsables promeut la durabilité au sein d’une organisation, tout en facilitant le suivi et la production de rapports sur la performance environnementale. Cette certification est obtenue par un processus en quatre étapes – élaborer des politiques, créer des buts et des objectifs, élaborer et mettre en œuvre des programmes, et enfin demander la certification. C’est une excellente option pour les membres de Coopération Canada avec des budgets plus petits.  

Coût et échéancier : les prix sont basés sur le nombre d’employés dans vos organisations et varient de 500 CAD à 1 900 CAD par année. Le processus de certification prend généralement 6 mois.

Détails

+      Faible coût annuel 

+      le classement est reconnu comme à peu près équivalent à la certification la plus utilisée (LEED) 

+      la demande peut être remplie en ligne par un gestionnaire des installations 

+      fournir des exemples sur lesquels les organisations peuvent s’appuyer pour chaque domaine de développement 

+      bilingue 

  

      exige que les organisations fixent des objectifs et des cibles pour les programmes à l’interne, ce qui pourrait compliquer les choses pour les organisations qui cherchent une voie plus guidée 

2. Auto-évaluation en ligne pour les locataires: Green Globes Canada – Intérieurs Durables

Niveau d’effort : 2 sur 5 

Le système Green Globes est un programme d’évaluation, d’orientation et de certification verte qui peut être complété en ligne grâce à un questionnaire. Cette approche est spécialement conçue pour les projets d’amélioration par les locataires, les aménagements et les rénovations. Contrairement à d’autres certifications, ce système permet aux propriétaires d’immeubles et aux locataires individuels d’espaces commerciaux et institutionnels d’améliorer leur espace de travail grâce à la décoration intérieure. Pour les membres de Coopération Canada qui ne sont pas propriétaires de leurs bâtiments, cela peut être une excellente option.  

Coût et échéancier : les prix sont basés sur la surface de plancher brute et varient de 8 000 CAD à 20 000+ CAD pour plus de 100 000 pi2. Le processus de certification prend généralement entre 4 et 6 mois.

Détails

+      flexibilité pour adapter le projet aux situations uniques des organisations, ainsi qu’aux différents itinéraires* 

+      coût moindre associé à l’auto-évaluation  

+      réduction des coûts d’exploitation 

+      admissible à des incitatifs fiscaux et à des remises sur des services publics 

+      attirer et retenir les employés 

      coûts supplémentaires tels que les frais de déplacement de l’évaluateur et les coûts de complexité (bâtiments nécessitant un examen supplémentaire de la modélisation énergétique)  

      site internet uniquement en anglais 

*voir site internet pur des options de certifications supplémentaires 

3. Conseils professionnels: LEED – Intérieurs Commerciaux

Niveau d’effort : 3 sur 5 

Le Leadership in Energy and Environmental Design est le système de certification de notation le plus connu et reconnu créé principalement pour le marché de l’amélioration locatif. Ce système permet aux locataires et aux concepteurs de faire des choix durables dans des situations où les opérations de l’ensemble du bâtiment n’est pas de leur ressort. Cette option est idéale pour les membres de Coopération Canada qui ont des budgets plus importants et qui veulent davantage de conseils.

Coût et échéancier : les prix sont basés sur la surface de plancher brute et varient de 1 500 CAD à 34 000 CAD. La certification prend généralement entre 2 et 4 mois.

Détails

+      système de certification le plus reconnu 

+      des professionnels LEED disponibles pour vous conseiller sur votre projet 

+      l’organisation dirigeante prend en compte les commentaires pour améliorer le système 

+      bilingue 

      coûteux 

      pas un système flexible qui peut être adapté aux besoins organisationnels uniques 

4. Mettre l’accent sur le bien-être humain et la santé: Le WELL Building Standard 

Niveau d’effort : 3 sur 5 

Contrairement à d’autres certifications de bâtiments écologiques, le WELL Building Standard se concentre principalement sur l’impact de l’environnement bâti sur la santé et le bien-être humains. Ce système basé sur la performance mesure, certifie et surveille les attributs du bâtiment qui affectent la santé, y compris l’air, l’eau, la nourriture, la lumière, la forme physique, le confort et l’esprit. Cette option est idéale pour les membres de Coopération Canada qui veulent se concentrer sur la santé de leurs employés en intégrant le mieux-être dans leurs efforts d’écologisation.  

Coût et calendrier : les prix sont basés sur la surface de plancher brute et commencent à 8,000 USD. Une nouvelle certification est requise tous les 3 ans pour maintenir le statut de certification. La certification prend généralement environ 8 mois.

Détails

+      générateur d’un échéancier et calculateur de prix disponibles 

+      35% de réduction pour les organismes à but non lucratif et les organismes de bienfaisance 

+      met l’accent sur la santé humaine et le bien-être par rapport à l’environnement bâti 

+      la re-certification garantit que les normes de santé et de bien-être sont maintenues en permanence 

+      bilingue 

  

      certification tous les 3 ans pour maintenir le statut de certification à un coût supplémentaire 

  

5. Pour les aspirants écologistes ambitieux: la certification Living Building Challenge  

Niveau d’effort : 5 sur 5

L’objectif du Living Building Challenge est d’aller au-delà « d’être meilleur », vers un environnement bâti régénératif. Au lieu d’un système basé sur des points, ce système de certification évalue les bâtiments en fonction des zones de performances, qui sont ensuite divisées en impératifs. Les bâtiments doivent répondre à plusieurs impératifs requis pour obtenir la certification. Cette certification est idéale pour les membres de CC qui construisent de nouveaux bâtiments et qui souhaitent s’engager dans une infrastructure régénérative.    

Coût et calendrier : les prix sont basés sur la surface de plancher brute et vont de 4 900 USD à 20 000 USD pour les grands bâtiments. La certification nécessite un minimum de 12 mois d’exploitation afin d’évaluer la performance réelle du bâtiment. 

Détails

+      des objectifs ambitieux qui vont au-delà des autres certifications pour être régénératifs 

+      prend en compte la santé humaine et l’équité lors de la construction 

+      voies supplémentaires disponibles-Certification Zéro Carbone et Certification Zéro Énergie 

+      bilingue 

  

      plus difficile pour la rénovation, car les matériaux de construction sont pris en compte dans les domaines de performance 

      le contenu est très avancé, il peut donc être difficile à réaliser 

  

Les certifications de bâtiments écologiques et de rénovation sont devenues de plus en plus accessibles pour tous les types d’organisations, y compris les OSC. Notre secteur pourrait maintenant bénéficier de telles opportunités tout en faisant sa part dans la réalisation des ODD et, plus important encore, dans l’écologisation de leurs lieux de travail, de leurs opérations et de leurs programmes. Nous espérons que la liste ci-dessus vous fournira, ainsi qu’à votre organisation, des précisions pour vos futurs projets de certification des bâtiments écologiques.   

 

 

Consultez le répertoire complet d’outils et de ressources de Coopération Canada.

Les 10 principaux outils d’écologisation pour le secteur de la coopération internationale

Les 10 principaux outils d’écologisation pour le secteur de la coopération internationale

Si la pandémie COVID-19 s’est avérée particulièrement éprouvante et nécessité des ajustements dans tous les aspects de notre quotidien, certains ont noté le potentiel – alors que nous nous dirigeons vers la reprise – de l’émergence d’un monde plus vert et plus durable. Dans le secteur de la coopération internationale au Canada, les organisations ont modifié leur fonctionnement, passant du travail au bureau et des déplacements, au travail à domicile et l’utilisation de technologies telles que Zoom. Alors que nous sommes témoins d’une époque remarquablement novatrice et d’une évolution vers des pratiques plus vertes et plus durables, il est possible de réfléchir et de planifier afin de s’assurer que ces changements positifs se poursuivent à long terme. Dans le cadre d’une initiative de recherche continue, l’écologisation des OSC, le CCCI a rassemblé des ressources et des outils qui peuvent aider les organisations à écologiser leurs activités et leurs programmes. En vue de la publication d’un répertoire en ligne consultable en octobre 2020, nous présentons quelques éléments pour aider nos membres à commencer dès maintenant à rendre leurs opérations et leurs programmes plus écologiques et améliorés.

 

S’engager pour des opérations et des pratiques plus écologiques commence ici ! 

 

Jetez un coup d’œil ci-dessous à la liste des 10 principaux outils et ressources du CCCI pour lancer votre organisation sur la voie de l’écologisation de ses activités.

 

Plaidoyer pour un monde vert 

  1. S’impliquer dans le Fonds vert pour le climat – Une boîte à outils de la société civile (German Watch) 

Cette boîte à outils est publiée par un consortium de la société civile à l’intention des parties intéressées à s’engager dans le Fonds vert pour le climat (FVC). Encourager et préparer la société civile à participer au FVC est apparu comme une étape nécessaire pour contribuer au succès du fonds. Cette boîte à outils vise à fournir aux acteurs de la société civile et à leurs organisations, ainsi qu’à toute autre partie prenante intéressée par le FVC, des informations, des connaissances et des conseils pertinents sur la manière de s’impliquer dans le fonds. Les leçons tirées de cette boîte à outils peuvent être appliquées à une variété d’autres mécanismes de financement et de défense des intérêts de la société civile canadienne.  

 

Programmes verts 

2. Guide pour l’organisation d’événements écoresponsables (HECOresponsable 

Ce court guide vise à aider les organisateurs d’événements à planifier et à gérer des évènements soucieux de l’environnement et du climat.  

 

3. Adaptation Layer (weADAPT) 

weADAPT.org est un espace en ligne axé sur les questions d’adaptation au climat, qui permet aux praticiens, aux chercheurs et aux décideurs d’accéder à des informations crédibles et de qualité et de partager les expériences et les enseignements tirés sur toute une série de questions relatives à l’adaptation au climat, tout en développant et en offrant un accès à des outils et à des conseils pertinents pour la planification et la prise de décisions en matière d’adaptation. Adaptation Layer est une interface weADAPT-Google Earth permettant de localiser qui fait quoi et où dans le domaine de l’adaptation à la variabilité et au changement climatique. Cet outil permet de parcourir des études de cas, des projets, des vidéos, des projections climatiques à échelle réduite et des expériences d’adaptation par une référence spatiale, et de faire des recherches par mots clés, offrant une vue instantanée de ce qui se passe déjà et où.    

 

4. Green Recovery & Reconstruction Toolkit for Humanitarian (GRRT) (Environment & Disaster Management) 

Le GRRT est une boîte à outils et un programme de formation conçus pour accroître la sensibilisation et la connaissance des approches de réponse aux catastrophes respectueuses de l’environnement. Il se compose de 11 modules de formation grâce auxquels les participants apprendront à connaître l’intersection de l’environnement et du rétablissement et de la reconstruction après une catastrophe. Bien que les catastrophes fassent des ravages, les efforts de reconstruction qui s’ensuivent représentent une occasion importante et significative de restaurer les communautés d’une manière plus responsable sur le plan environnemental et social. Les humanitaires, les praticiens de la conservation, les responsables gouvernementaux, les communautés locales et les organisations donatrices peuvent prendre des mesures pour s’assurer que les communautés se préparent aux catastrophes et reconstruisent en toute sécurité en s’attaquant activement à la durabilité environnementale, en réduisant les risques et la vulnérabilité aux catastrophes futures et en s’adaptant aux effets du changement climatique. 

 

5. Climate Change Curriculum Guide (The Jane Goodall Institute of Canada) 

Ce guide pédagogique fournit des informations, des suggestions d’activités et des conseils sur le changement climatique à l’intention des organisations qui enseignent aux élèves l’anxiété climatique. Le guide fournit également des exemples de jeunes qui prennent des mesures pour lutter contre le changement climatique. 

 

Agir plus écologiquement    

6. How to form a green team: A practical guide to create or form a green team at work (WWF-Canada) 

Le guide de l’équipe verte Living Planet @ Work fournit un guide en 5 étapes et des conseils pratiques sur la façon de créer et de faire fonctionner une équipe verte afin de maximiser le potentiel d’impact positif au sein de votre organisation.    

 

7. Greening Offices: 25 Tips to Get You Started (Cultivating Capital) 

Cet article fournit 25 conseils conçus pour lancer les efforts de votre organisation en matière de durabilité, ainsi que des liens vers des sources supplémentaires pour vous aider à vous lancer dans des opérations plus écologiques.   

 

8. Le guide du lieu de travail vert du SCFP (Syndicat canadien de la fonction publique)  

Cette brochure montre aux travailleurs les mesures qu’ils peuvent prendre pour rendre leur lieu de travail et leur communauté écologiquement durables.    

 

 9. Reducing your carbon footprint (KAIROS) PDF 

Il est important de réduire les émissions de carbone dans le monde entier, mais une grande partie de ce qui est discuté à cet égard ne se concentre pas sur le niveau d’action individuel. Dans ce guide simple et bien documenté sur la réduction des émissions de carbone au jour le jour, KAIROS fournit des conseils sur ce que chacun d’entre nous peut faire, individuellement, pour réduire nos émissions.    

 

10. Guide d’accompagnement BOMA BEST Milieux de travail durables (BOMA Canada) 

Cette certification très accessible, abordable et bilingue aide les organisations à être plus durables tout en leur permettant de mesurer et de surveiller leurs performances environnementales. Une fois certifiées, les organisations peuvent facilement mettre en œuvre des politiques, procédures et programmes supplémentaires visant à réduire leur impact sur l’environnement, faire participer leurs employés, créer un environnement de travail plus sain, soutenir les objectifs de durabilité et devenir un leader dans les efforts de durabilité des entreprises. Les domaines de développement inclus dans cette certification sont : la communication, les déchets électroniques, l’énergie, la qualité de l’air intérieur, le recyclage et le réacheminement des déchets, les voyages et les déplacements durables, l’eau, les espaces durables et les achats.   

 

Les outils ci-dessus représentent un petit échantillon de ce qui est à venir dans le répertoire d’outils verts du CCCI – Restez à l’écoute pour en savoir plus !

Vous vous sentez dépassé ou vous ne savez pas par où ou comment commencer les démarches d'écologisation de votre organisation ?

Jetez un coup d’œil au Top Reviewed Ten’s “50+ Go Green Initiatives that Might Save the World” pour une compilation remarquable de 50 initiatives et efforts écologiques de personnes et d’organisations qui luttent contre le changement climatique dans le monde. Vous y trouverez certainement de l’inspiration pour de futures initiatives conscientes de l’environnement et du changement climatique, tout en explorant de nouvelles voies pour l’écologisation!