Bulletin électronique du CCCI: Avril 2014                                À propos     |     Contactez-nous
banner image


MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE-DIRECTRICE GÉNÉRALE

 

La contribution du Canada à la Réunion de haut niveau (RHN) à Mexico

Julia Sanchez

Je reviens tout juste d’une semaine à Mexico où le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du  développement – la nouvelle structure créée pour mettre en œuvre les accords de Busan (novembre 2011) sur l’efficacité de la coopération au développement – a tenu sa première réunion de haut niveau impliquant des ministres. Le Canada était bien représenté à cette réunion – par une délégation du MAECD menée par le ministre Paradis, un contingent enthousiaste et bien outillé d’OSC canadiennes, plusieurs entreprises privées impliquées dans le financement novateur pour le développement, entre autres, et même par le fougueux critique du NPD en matière de développement international (qui a participé à des activités organisées par l’ Union interparlementaire). À notre façon, nous avons tous réussi à influencer le processus de manière significative.

Le CCCI a participé aux rencontres  du conseil de coordination et du conseil mondial du Forum sur l'efficacité du développement des OSC les 11 et 13 avril, ainsi qu’au forum des OSC le 14 avril. Cette dernière rencontre a permis de réunir 160 OSC de partout à travers le monde qui étaient à Mexico pour participer à la réunion de haut niveau. Les représentants des OSC canadiennes ont inclus Heather McPherson du Conseil de l'Alberta pour la coopération internationale, Brian Tomlinson d’AidWatch Canada, Robert Fox d’Oxfam Canada, John Sinclair de l’Institut Nord-Sud, Fraser et moi-même. Robert Fox a également été impliqué, avant la conférence, dans des rencontres avec des ONG mexicaines qui n’étaient pas familières avec le processus entourant l’efficacité de l’aide et du développement.

Pendant la réunion de haut niveau, plusieurs séances de discussions et événements pléniers parallèles ont été organisés. Une des séances de discussion qui nous intéressait particulièrement fut celle organisée par l’Équipe de travail multipartite sur l’efficacité du développement des OSC et l’environnement propice, groupe au sein duquel Brian Tomlinson siège en tant que co-président et représentant du Forum sur l'efficacité du développement des OSC. Lors de cette séance, nous avons entendu les témoignages convaincants d’un ministre des Pays-Bas et de représentants des gouvernements du Mali, de la France et de la République tchèque sur l’importance d’appuyer la société civile – pour s’assurer de l’appropriation démocratique des résultats du développement, pour susciter des débats sains sur des enjeux importants du développement, pour demander des comptes aux gouvernements et pour offrir un contrepoids à la promotion du  secteur privé dans le développement. Le ministre Paradis a pris la parole lors de la séance et il a partagé certaines des idées contenues dans la déclaration qu’il a publiée par la suite concernant l’engagement du gouvernement canadien envers la promotion et la protection d’un environnement propice pour la société civile.  Sa déclaration n’était pas sans rappeler une époque où le Canada assumait un rôle de leader sur cette question – et il s’agit d’un changement apprécié étant donné les discours parfois méprisants de ces prédécesseurs sur la place de la société civile.

Le ministre Paradis a aussi prononcé le discours d’ouverture pour un panel sur le secteur privé et le développement, affirmant l’engagement du Canada à promouvoir un plus grand rôle pour le secteur privé dans la lutte contre la pauvreté dans le cadre de l’après-2015. De plus, le ministre Paradis a organisé une série de rencontres et de tables-rondes en marge de la RHN, incluant une table-ronde avec les OSC sur « L’agenda de développement post-2015 et la collaboration multipartite » ainsi qu’une autre portant sur « La collaboration avec le secteur privé pour promouvoir l’innovation pour le développement ». Le CCCI était le seul représentant de la société civile lors de cette deuxième table-ronde et a suggéré qu’il était nécessaire de promouvoir et d’appuyer davantage les processus de dialogue multipartite afin de réunir toutes les perspectives sur des enjeux importants dont le Canada se fait le champion sur la scène internationale, incluant le rôle du secteur privé dans le développement.

Voici quelques lectures intéressantes, dans une perspective canadienne, sur les résultats de la RHN : le communiqué de presse du MAECD sur la RHN, la Déclaration du ministre sur les OSC et l’environnement propice, le communiqué de presse du CCCI sur la déclaration du ministre et la RHN et le blogue de John Sinclair paru dans le Ottawa Citizen. Pour plus de renseignements sur la RHN, voir ci-dessous.

Tout comme à Busan, j’ai été impressionnée par les contributions importantes que les représentants des OSC canadiennes sont en mesure de faire à l’avancement d’un agenda progressiste pour la coopération internationale. Il s’agit d’une de ces situations où nous arrivons à exercer une très grande influence – et nous l’exerçons dans la bonne direction, en faisant la promotion active d’un développement inclusif, d’une approche fondée sur les droits de la personne, de l’importance primordiale d’un environnement propice et de la nécessité de procéder avec la plus grande prudence en ce qui concerne la promotion  de notre secteur privé en tant que moteur de développement – qui nous permettra de nous assurer que l’imputabilité et les processus multipartites demeurent des enjeux de premier plan à l’avenir.

Solidairement,

Julia

Cette chronique vous a fait réagir? J’aimerais lire vos commentaires! Veuillez les envoyer à Julia Sanchez.

Séparateur

NOUVEAUX DÉVELOPPEMENTS DANS LE SECTEUR

Plus que quelques semaines avant la conférence du CCCI

2014 Conference La conférence conjointe du CCCI/RPCDI intitulée « Redéfinir les partenariats de développement : un nouveau rôle pour les Canadiens pour l’égalité et la coopération mondiales » approche à grands pas. Mais il est encore temps de vous inscrire ! Avec trois séances plénières spéciales impliquant notamment l’honorable Christian Paradis, le trèshonorable Joe Clark et un panel d’experts du Sud, ainsi qu’une quinzaine d’ateliers différents parmi lesquels choisir, cette conférence donnera assurément lieu à nombre de conversations intéressantes et stimulantes. Vous ne voudrez pas manquer cette conférence qui s’annonce passionnante – alors inscrivez-vous dès maintenant! Veuillez consulter le site web de la conférence ainsi que le programme  pour obtenir plus de renseignements.

dividing line

À ne pas manquer : la séance des leaders émergents lors de la conférence du CCCI

Le Réseau des leaders émergents organise un dîner et un atelier fort intéressant intitulé « Mobiliser le leadership des jeunes du secteur pour les élections de 2015 » le mardi 13 mai en après-midi, juste avant l’événement public qui se déroulera à l’Université d’Ottawa. Les activités incluent un panel d’experts et des discussions sur les différentes approches communautaires de mobilisation et de plaidoyer. Veuillez noter que le CCCI offre un tarif spécial d’inscription à la conférence pour les leaders émergents. Le formulaire d’inscription pour les leaders émergents se trouve ici.

dividing line

Renouvellement du PSIJ et du ISIJA suite à une vive mobilisation

Mettant un terme à plusieurs mois d’incertitude et de spéculation, le ministre pour le Développement international, Christian Paradis, a annoncé le 28 mars que les programmes de stages internationaux pour les jeunes seraient renouvelés. Plusieurs membres du CCCI et des conseils provinciaux et régionaux, ainsi que plusieurs collèges, universités et anciens stagiaires de ces programmes méritent des félicitations pour cette victoire! Depuis juillet 2013, ils se sont réunis au sein d’un groupe de travail informel et ont accompli un travail extraordinaire, faisant la promotion de la valeur et des impacts positifs de ces programmes et communiquant tant avec les médias qu’avec les membres du parlement et les ministres Baird et Paradis pour les convaincre de reconduire ces programmes. Voilà un bel exemple de ce que nous pouvons accomplir lorsque nous unissons nos forces! Même si l’annonce a été faite, l’appel de propositions n’a pas encore été lancé. Surveillez ce site web pour obtenir plus d’information!

dividing line

L’agenda pour le développement inclusif fait un pas en avant au Mexique

Rencontre au MexiqueCe fut une semaine excitante (mis à part le tremblement de terre) au Mexique du 12 au 17 avril alors que des représentants des organisations de la société civile, des parlements, du secteur privé, des gouvernements, du système des Nations Unies et des institutions financières internationales se sont réunis à Mexico pour la première Réunion de haut niveau (RHN) du Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du  développement. Parmi les sujets abordés lors de la réunion, notons le rôle du (vaste et multinational) secteur privé dans le développement (un sujet de discussion majeur), les mouvements illicites de capitaux (par plusieurs de ces mêmes entreprises!), la mobilisation des ressources domestiques, la réalité changeante des pays à revenu moyen, la coopération Sud-Sud et le développement inclusif. Le communiqué final fait état de progrès en ce qui concerne l’appropriation nationale, le déliement de l’aide, l’imputabilité du secteur privé, les données ventilées par sexe et le dialogue multipartite inclusif et démocratique au niveau national. Par contre, il ne garantit pas un environnement propice pour la société civile. Après de difficiles négociations pour s’assurer que le communiqué ne donne pas lieu à un recul par rapport aux accords de Busan, la société civile a répondu, notant que  la RHN n’avait pas démontré toute l’ambition nécessaire pour mettre en œuvre un agenda de développement durable pour l’après-2015. Les Pays-Bas, le Mexique et un autre représentant qui reste à nommer par l’Union africaine auront le mandat de s’assurer de la progression de cet agenda qui inclut les 39 initiatives volontaires qui ont accompagné le communiqué.

dividing line

OSC canadiennes : voici une opportunité de participer à la campagne Au-delà de 2015

Beyond 2015Le Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI) a été sélectionné pour coordonner  la campagne Au-delà de 2015 au Canada et nous invitons toutes les OSC travaillant sur le cadre de développement pour l’après-2015 à se joindre au réseau informel que nous avons mis sur pied et dont l’objectif est d’orienter et d’informer la position du gouvernement canadien sur le sujet. Nous espérons organiser quelques activités initiales d’ici au mois de juin afin d’établir des bases de travail solides et, si les ressources nous le permettent, nous poursuivrons ce travail jusqu’à l’ouverture des négociations inter-gouvernementales officielles en septembre 2014 et au-delà. Si vous êtes intéressés à vous joindre à ce réseau, veuillez contacter Denis Côté.

dividing line

Le nouveau guide sur les AFPD et les partenariats équitables – tout le monde en parle!

HRBADepuis le lancement en mars des versions anglaise et française de notre guide offrant des outils concrets et pratiques sur la manière d’intégrer les approches fondées sur les droits de la personne (AFDP) dans vos programmes de développement et pour amorcer un processus visant le développement de partenariats plus équitables, le CCCI s’est efforcé de faire connaître le guide à ses membres et au-delà. Au début avril, nous avons organisé un dîner-causerie au ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD) portant sur cet outil, puis nous avons participé à un webinaire impliquant encore plus de participants provenant  des conseils provinciaux et régionaux ainsi que du CCCI. À la mi-avril, juste avant la Réunion de haut niveau de Mexico, le guide a été présenté dans une nouvelle publication du Forum sur l'efficacité du développement des OSC  intitulé « The Journey from Istanbul » et réunissant des données sur la manière dont les organisations ont mis en œuvre les Principes d’Istanbul à l’échelle mondiale. Et maintenant, le CCCI, Equitas et Coady ont lancé un petit vidéoclip de cinq minutes pour vous orienter à travers le guide. Il n’y a donc plus d’excuse possible : tout le monde doit connaître ce guide!

 

dividing line

Plus de 100 personnes participent à la rencontre annuelle entre le GTAP et le MAECD

GTAP Le 4 avril, 72 représentants des trois branches du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD) ont rencontré 36 membres du Groupe de travail Asie-Pacifique (GTAP) pour discuter d’enjeux liés au développement et aux droits de la personne dans la région d’Asie-Pacifique. Il s’agissait de la troisième rencontre annuelle entre le GTAP et le MAECD et le grand intérêt qu’elle a suscité suggère que des réunions pourraient être organisées plus fréquemment à l’avenir. La première partie de la rencontre fut consacrée à une séance plénière alors que la deuxième partie fut l’occasion pour les participants de se réunir en petits groupes pour discuter des pays suivants : Afghanistan et Pakistan, Bangladesh, Birmanie, Indonésie, Mongolie, Sri Lanka, Philippines et Vietnam - il y avait aussi un groupe discutant des enjeux régionaux. Le GTAP est en train de préparer un rapport sur cette rencontre qui sera distribué aux membres au cours des prochaines semaines.

dividing line

Rencontre entre le FAC et le MAECD : le début d’un nouveau dialogue

Le 15 avril, le Forum Afrique-Canada  (FAC) a rencontré des représentants du MAECD avec pour objectif de bâtir de nouvelles relations et de renforcer un dialogue continu à travers toute l’année. La rencontre a été un grand succès! Le FAC a partagé ses buts, ses objectifs et ses activités. Le MAECD a discuté d’une variété de sujets incluant la fusion ACDI-MAECI, l’appui au discours sur l’« émergence de l’Afrique », le Plan d’action sur les marchés mondiaux et les priorités futures pour l’Afrique. Cette rencontre d’introduction a permis de solidifier l’intérêt pour un dialogue continu et une collaboration accrue à l’avenir. Une deuxième rencontre est prévue à l’automne 2014.

dividing line

Une militante du Honduras visite Ottawa et demande aux membres du parlement de prioriser les droits de la personne

La militante bien connue des droits de la personne, Bertha Oliva, coordonnatrice générale du Comité des proches de détenus et de disparus du Honduras (COFADEH), a visité Ottawa le 8 avril 2014 pour demander que le commerce et les investissements canadiens n’aient pas préséance sur les droits de la personne. Madame Oliva pu témoigner directement au Sous-comité des droits internationaux de la personne et au Comité permanent du commerce international des violations sérieuses, systématiques et de plus en plus fréquentes des droits de la personne au Honduras. Elle a aussi partagé son inquiétude de voir ces violations être exacerbées par l’Accord de libre-échange Canada-Honduras. Madame Oliva a également fait une présentation à l’Université d’Ottawa qui soulignait l’importance de la solidarité internationale avec la société civile hondurienne. La visite de Madame Oliva faisait partie de la tournée “Building Solidarity with Honduras: Peoples' Rights over Corporate Rights”, coordonnée par 25 organisations à travers le Canada et le Québec, incluant des membres du Groupe d’orientation politique pour les Amériques.

dividing line

Résultat du sondage FLASH! : merci de nous lire!

Sondage Flash!FLASH! est le principal outil de communication utilisé par le CCCI pour communiquer avec ses membres et ses partisans au sujet d’enjeux d’intérêt pour le secteur et pour partager des nouvelles. Le CCCI a récemment mené un sondage auprès des abonnés du FLASH! afin de recueillir des commentaires sur le contenu et le format de son bulletin, ainsi que des suggestions pour l’améliorer. Le taux de réponse au sondage a été très élevé et nous avons reçu beaucoup de suggestions utiles. Globalement, FLASH! est très apprécié de ses lecteurs puisque 94 % ont indiqué que le bulletin était « très utile » ou « utile ». Certaines personnes ont proposé d’apporter quelques changements au format en termes de longueur, de couleurs et de structure, changements que le CCCI s’apprête à mettre en œuvre au cours des prochains mois. Merci à tous pour votre contribution et  vos commentaires positifs!

dividing line

Blogue sur l’aide et le développement célèbre son 1er anniversaire et recherche contributeurs!

Ottawa Citizen Blog Il y a beaucoup de choses à célébrer pour les auteurs et les lecteurs du blogue sur l’aide et le développement du Ottawa Citizen! Lancé en mars 2013, le blogue a généré un intérêt rapide et croissant, devenant un des plus populaires du Citizen. Universitaires, praticiens, chercheurs et politiciens ont participé au blogue en publiant des articles provocateurs, des témoignages venant du terrain,  des histoires de réussite en matière de développement et des réflexions sur le rôle du Canada dans le monde. Veuillez noter que les contributions doivent dorénavant être acheminées vers un des contributeurs pré-approuvés du blogue – le Citizen n’ayant plus le temps de réviser les soumissions. Donc si vous avez un bon article à partager, faites-le parvenir à Chantal Havard.

dividing line

Profil d’une coalition: Groupe de travail sur les droits des femmes

(Le CCCI s’est associé à plusieurs coalitions pour mieux défendre les causes qu’il appuie, soutenir les réseaux existants et accroître son influence. Nous vous présentons l’une d’entre elles chaque mois dans Flash! afin que vous puissiez vous aussi l’appuyer.)

Le CCCI a assuré la coordination du Groupe de travail sur les droits des femmes (GTDF) depuis le début des années 2000 pour renforcer l’accent placé sur les droits des femmes au sein des priorités de la coopération internationale. Le groupe est actuellement coprésidé par MATCH International et Oxfam Canada, et il est composé d’environ 25 organisations et de plusieurs membres individuels. En 2014-2015, le GTDF a décidé de lancer une campagne sur les droits des femmes en vue de la prochaine élection fédérale. Pour mettre en œuvre cette campagne, le GTDF a créé deux sous-groupes : un groupe sur les politiques et le plaidoyer qui est chargé d’identifier les recommandations et les stratégies politiques spécifiques et un groupe sur l’engagement du public dont l’objectif est de développer des stratégies de communication et de sensibilisation. Le GTDF est ouvert à l’admission de nouveaux membres et recherche des gens désirant s’impliquer dans l’un des deux sous-groupes de travail! Pour obtenir plus de renseignements ou pour vous impliquer, veuillez contacter Jess Tomlin ou Caroline Marrs. Vous pouvez aussi jeter un coup d’œil au plus récent rapport de l’assemblée générale annuelle du GTDF en cliquant ici.

dividing line

PROFIL D'UN MEMBRE: Collaboration Santé Internationale

Mines Alerte

La directrice de CSI Pierrette Defoy-Dolbec visite un centre de santé communautaire au Guatémala.

Ce mois-ci le CCCI s’est entretenu avec Pierrette Defoy-Dolbec, directrice générale de Collaboration Santé Internationale (CSI), située dans la ville de Québec, afin d’en apprendre davantage sur cette ONG unique en son genre, qui livre de l’équipement médical et des médicaments dans les pays en développement. Mme Defoy-Dolbec a parlé avec passion des différents partenariats qui permettent au CSI de mener à bien sa mission, ainsi que du rôle primordial des bénévoles…entre autres choses!

 

CCCI - Depuis plus de 40 ans, CSI fait parvenir des médicaments, des équipements, des fournitures médicales et du matériel scolaire dans les pays en développement, à travers son réseau de distribution présent sur 4 continents. Qui sont les principaux partenaires qui vous permettent de mener à bien votre mission ?

Collaboration Santé Internationale compte 46 années d’opération principalement en Afrique, en Amérique Latine et dans les Antilles. Ces années ont permis à CSI de développer  une  expertise et des connaissances qui contribuent à bien sélectionner ses partenaires sur le terrain selon des critères basés sur l’expérience, le sérieux, la crédibilité et leur capacité à poursuivre leur mission dans le temps. Le processus de sélection est très important et assure le succès du projet car nous travaillons toujours avec un objectif de développement durable dans le cadre de projets dans les secteurs de la santé et de l’éducation. CSI a d’abord été fondé pour appuyer les missionnaires dans leurs projets de développement, par la suite, les ONG, associations et autres regroupements ont aussi pu bénéficier de notre aide.

Nos partenaires sont nombreux, en voici quelques exemples : les Amis de la St-Camille et l’Association St-Camille-de-Lellis (Bénin), Cassira (Guatémala), Entraide Sans Frontières (Madagascar), FODES (Haïti), le CHU Aristide le Dantec (Sénégal), l’École de la Sagesse (Sénégal), les étudiants en soins infirmiers et médecine de l’Université Laval et l’Université McGill, plusieurs CEGEP du Québec qui offrent des formations en santé et encadrent des stages en soins de santé dans les pays en développement. Il faut dire que CSI a su s’adapter au temps sans changer ses valeurs et sa mission. Les 46 années d’opération permettent de conclure que le créneau unique dans lequel nous travaillons, répond à des besoins essentiels.

Lire l'entrevue intégrale...

dividing line

LES MEMBRES DU CCCI EN ACTION

Les effets du changement climatique et la vulnérabilité au Canada

Le 10 avril, le CCCI a collaboré avec le Réseau action climat (RAC) et la Coalition canadienne pour le climat et le développement (C4D) à l’organisation de plusieurs événements pour attirer l’attention des membres du parlement et du public sur les effets du changement climatique sur le développement. Une série de conférenciers ont fait part de leurs expériences et de leurs idées aux parlementaires de tous les partis lors d’un déjeuner-causerie co-organisé par le  Caucus non-partisan sur le changement climatique de la Chambre des communes. L’événement a été suivi d’une conférence de presse lors de laquelle les conférenciers ont pu s’entretenir avec les représentants des médias de la tribune parlementaire.

dividing line

La justice fiscale et les droits de la personne : un symposium conjoint pour les chercheurs, les étudiants et les militants

Du 18 au 20 juin, des chercheurs, des militants pour la justice fiscale, des groupes communautaires et des organisations de la société civile de partout dans le monde se rassembleront à Montréal lors de ce symposium unique en vue de discuter des recherches les plus récentes, de partager leurs expériences et de promouvoir la participation du grand public au dialogue sur la fiscalité qui prend de plus en plus d’ampleur à l’échelle internationale. Au cours du symposium seront abordés divers enjeux tels que les paradis fiscaux, l’imposition des entreprises, la justice fiscale, l’égalité des sexes en matière de justice, sans oublier le travail accompli, au Nord comme au Sud, dans la promotion de l’imposition progressive. Puisque les impôts représentent un facteur décisif en matière d’attribution des droits et d’allocation des ressources au sein des sociétés de même qu’entre elles,  un des thèmes clés du symposium sera les liens entre la justice fiscale et les droits de la personne. Cet évènement est co-organisé par la Faculté de droit de l’Université McGill, the Tax Justice Network (Royaume-Uni), Halifax Initiative, Canadiens pour une fiscalité équitable et Inter Pares. Pour s’inscrire, veuillez cliquer ici.

dividing line

Publication d’un rapport de Mines Alerte sur les mécanismes non judiciaires au niveau des projets

Mines Alerte a produit  ce rapport pour une rencontre d’experts portant sur les solutions pratiques à la mise en œuvre du « critère d’efficacité » des principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits humains. Les données de ce rapport proviennent du travail de Mines Alerte et de ses partenaires locaux et internationaux sur un mécanisme non judiciaire de plainte introduit par Barrick Gold à la mine de Porgera en Papouasie-Nouvelle-Guinée, ainsi que sur leur projet initial de mise en œuvre d’un mécanisme similaire à la mine d’African Barrick Gold située à North Mara en Tanzanie.

dividing line

Le blogue de la Coalition humanitaire – appel de propositions

La Coalition humanitaire - qui rassemble CARE Canada, Oxfam Canada, Oxfam-Québec, Plan Canada et et Aide à l’enfance Canada – a créé un blogue pour mieux engager le dialogue avec les Canadiens sur les enjeux humanitaires, ainsi que  pour encourager les échanges au sein de la communauté humanitaire et avec le public en général au Canada. Tout le monde est invité à soumettre une proposition de blogue. Ces blogues peuvent prendre différentes formes, incluant des récits personnels, des résumés de recherche scientifique, des notes d’information techniques, des récits en image et tout autre format qui permet d’offrir un contenu original et intéressant. Pour obtenir des renseignements sur le processus de soumission de proposition, veuillez suivre ce lien.

dividing line

VAUT LE COUP D'OEIL

Mauvaises nouvelles : nouveaux rapports du GIEC sur les effets du changement climatique!

Not Good News Le cinquième rapport d'évaluation (RÉ5) du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) présente une vision claire et à jour de l’état des connaissances scientifiques en lien avec le changement climatique. Le RÉ5 est constitué de trois rapports du groupe de travail et d’un rapport de synthèse (SYR) qui intègre et synthétise les informations des rapports du groupe pour les décideurs politiques. Le SYR sera finalisé le 31 octobre 2014. Le deuxième rapport du groupe de travail est particulièrement intéressant pour la communauté du développement international, car il se penche sur la vulnérabilité et l’exposition des systèmes naturels et humains, sur les effets observés et les risques futurs liés au changement climatique, ainsi que sur le potentiel - et les limites - de l’adaptation. Les chapitres du rapport évaluent les risques et les opportunités pour les sociétés, les économies et les écosystèmes à travers le monde.

dividing line

Les services publics constituent la meilleure arme contre les inégalités

Dans un rapport intitulé Au service de la majorité, Oxfam soutient que les services publics comme les soins de santé et l’éducation font partie des meilleures armes que l’on puisse utiliser pour s’attaquer aux inégalités mondiales. Ces services profitent à tout le monde dans la société, mais particulièrement aux plus pauvres de tous. Oxfam cite une étude de l’OCDE qui montre qu’en moyenne les services publics fournissent aux populations les plus pauvres l’équivalent de 76 % de leur revenu net. Le financement de ces services a le même potentiel de réduction des inégalités dans les pays riches que dans les pays pauvres, réduisant les inégalités de 10 % à 20 %. Selon ce rapport, c’est la raison pour laquelle les coupures dans ces services à travers le monde a des effets aussi dramatiques.

dividing line

Reddition des comptes pour la société civile par la société civile : un guide à l’autorégulation

CIVICUS a récemment publié un guide sur l’autorégulation des organisations de la société civile – un nouvel ajout à son programme Légitimité, transparence et reddition de compte. Ce guide est le résultat d’une recherche menée par CIVICUS et ses partenaires : il comprend plus de 20 études de cas provenant de plusieurs régions du monde, des leçons, des innovations et des conseils pratiques. Le guide est  disponible en anglais, en français et en espagnol.

 

 

dividing line

Le développement inclusif – une nouvelle manière de penser

Plusieurs documents de réflexion ont été présentés lors de la  Réunion de haut niveau à Mexico : un sur les résultats, un sur la transparence et l’imputabilité, un sur l’appropriation nationale en plus d’une déclaration sur la nouvelle entente. Mais le meilleur document présenté, et de loin, fut celui sur le développement inclusif qui présente l’enjeu en termes de voix (inclusion des perspectives), d’action (inclusion dans les processus démocratiques) et de résultats (résultats inclusifs) – un incontournable pour tout programme de développement durable pour l’après-2015.

dividing line

Les principaux défis auxquels font face les acteurs canadiens et internationaux de l’humanitaire

Les textes présentés dans ce volume font suite à certaines des présentations faites lors d’une conférence réunissant les experts canadiens de l’humanitaire. Les sujets abordés par ces articles sont variés et s’attaquent à quelques-uns des principaux défis auxquels font face les acteurs canadiens et internationaux de l’humanitaire. Cela inclut la nécessité de trouver des manières d’équiper les travailleurs de l’humanitaire avec les compétences dont ils ont besoin pour répondre à des crises de plus en plus complexes et multidimensionnelles. Les articles explorent également la question de l’utilisation judicieuse des nouvelles technologies pour faciliter une meilleure action humanitaire sur le terrain. Parmi les autres sujets, on retrouve la question de la manière d’opérer dans des contextes de violence et de vulnérabilité extrêmes ainsi que la manière de rendre l’action humanitaire plus durable et imputable.

dividing line

La Fondation Bill & Melinda Gates lance la 13e ronde d’appel de candidatures pour ses « grands défis d’exploration »

Gates FoundationLa Fondation Bill & Melinda Gates a récemment annoncé qu’elle acceptait des candidatures pour la 13e ronde de son initiative des « Grands défis d’exploration » qui consiste à trouver des solutions novatrices à certains des problèmes les plus urgents liés à la santé globale et au développement.  Les grandes idées peuvent venir de partout et ce sont donc plus de 900 projets dans 50 pays qui ont été subventionnés jusqu’à présent. Les propositions seront acceptées jusqu’au 6 mai 2014. Cliquez ici pour soumettre votre candidature via un formulaire  simple, en ligne, de deux pages.

dividing line

Lancement du Réseau canadien de plaidoyer

Recherchez-vous une formation pour vous aider avec les médias, les relations publiques, les relations gouvernementales ou la mise sur pied de coalitions? Le Réseau canadien de plaidoyer est un groupe de professionnels avec beaucoup d’expérience au sein du gouvernement et dans les relations publiques qui s’est constitué afin de fournir une assistance bénévole dans ces différents domaines aux organismes de bienfaisance et sans but lucratif. Si vous pensez que votre organisation pourrait en bénéficier – que ce soit dans le cadre de vos efforts de sensibilisation ou pour le développement professionnel de votre équipe – visiter le site web du Réseau pour découvrir comment entrer en contact avec un de ses bénévoles.

dividing line

La démocratie, c’est davantage que la tenue d’élections

N’aimeriez-vous pas avoir la possibilité de donner un bulletin aux gens au pouvoir? Voilà à quoi ressemble l’engagement citoyen, et c’est possible pour chacun de nous selon John Gaventa, directeur du Coady International Institute, qui a participé récemment à un vidéoclip des Fondations Open Society à New York. Parce que la démocratie, c’est davantage que la tenue d’élections. « C’est l’implication entre les élections, dans toutes les facettes du processus politique – de la définition des enjeux prioritaires et des politiques à mettre en place et la manière dont celles-ci sont financées jusqu’à la confirmation que l’argent s’est bien rendu jusque dans vos communautés », dit Gaventa.

dividing line

Pour faire publier un texte, prière de l’envoyer à Chantal Havard. À noter que les articles destinés au Flash ne doivent pas avoir plus de 150 mots.