Bulletin électronique du CCCI: septembre 2013                                            À propos     |     Contactez-nous
banner image


MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE-DIRECTRICE GÉNÉRALE

 

Leadership canadien requis pour un monde meilleur!

Julia SanchezLes bureaux du CCCI étaient à moitié vides cet été. Nous avons tous pris des vacances bien méritées. Toutefois, nous avions aussi suffisamment d’énergie afin d’avancer sur plusieurs dossiers résumant les accomplissements des 12 derniers mois et plus encore, en collaboration avec nos membres et d’autres partenaires.

Tout d’abord, nous avons complété les rapports de l’AGA et du Forum annuel, qui seront mis en ligne d’ici la semaine prochaine dans la section dédiée au forum sur notre site web. Le Forum a été un moment clé de rassemblement de nos membres et de certains alliés afin de réfléchir et de discuter collectivement de l’avenir de notre secteur. Nous avons été invités à nous projeter dans l’avenir et à imaginer ce à quoi notre secteur pourrait ressembler. Notre invité d’honneur pour l’évènement, Michael Edwards, a fait circuler un document de réflexion à la fois stimulant et provocateur, faisant ainsi émerger une vague d’idées de la part des participants au forum et nous permettant d’avoir de quoi nous « mettre sous la dent ».

C’est avec plaisir que nous avons été accompagnés dans cet exercice par un ensemble de leaders émergeants issus de notre secteur, appuyés par le CCCI et les organisations membres, afin de prendre part à une session d’orientation pré-forum (co-animée par le Mennonite Central Committee). Ces mêmes leaders étaient par la suite invités à partager leurs conclusions du forum et espoirs quant à l’avenir du secteur. Les membres du groupe ont décidé de travailler ensemble de manière plus formelle et sont présentement dans le processus de recrutement de nouveaux membres et de planification d’activités de renforcement des capacités (voir autre article ci-dessous). Nous sommes emballés au CCCI de l’enthousiasme et de l’effet rassembleur découlant de cette initiative et nous avons le sentiment d’être au début d’un important tournant au CCCI également.

Quant au Forum annuel, nous avons pris le temps de discuter de deux aspects essentiels en lien avec ce qui nous lie tous collectivement – le code d’éthique et les normes opérationnelles ainsi que nos efforts conjoints afin de promouvoir une aide au développement plus efficace et cohérente. La présentation et la discussion des résultats du sondage complété par nos membres concernant le code d’éthique représentait la dernière étape d’une étude effectuée à la demande du CCCI permettant de mesurer les difficultés de conformité au code et d’explorer d’autres pistes potentielles. Les contributions des participants dans le cadre de ce processus ont maintenant été analysées et ajoutées au rapport final qui sera rendu publique au cours des prochaines semaines. Nous effectuons présentement le tri des différentes options envisagées en termes de prochaines étapes à suivre et nous entamerons bientôt une analyse plus détaillée de ces différentes options.

La discussion sur la fusion a sans aucun doute été un point culminant du forum dans la mesure où elle nous a permis de constater avec quelle rapidité et efficacité nous pouvions nous mobiliser et travailler à l’unisson sur des enjeux importants. Nous avons facilité l’implication d’un grand nombre de membres dans le cadre de différentes activités semi-dirigées afin de sensibiliser de manière succincte les pièges potentiels du processus de fusion entre le MAECI et l’ACDI. Bien que nous ayons sans doute réussi à éviter que la LRADO soit mise de côté, le gouvernement a jusqu’à maintenant mis à exécution ses plans sans tenir compte des recommandations fermes (et très similaires) émanant d’une grande variété d’acteurs de la société civile. L’absence d’un espace de dialogue formel concernant la fusion et ses conséquences se fait toujours ressentir. Malgré ce contexte difficile, comment devrions-nous profiter de l’élan de ce printemps et de cet été et catalyser nos énergies collectives et notre potentiel dans un avenir rapproché?

Je crois qu’il est temps d’utiliser notre capacité de mobilisation, notre force du nombre, les voix de millions de supporters que nous avons collectivement, afin de faire avancer les choses. Il est clair que nous avons besoin d’une vision nouvelle et forte pour le rôle du Canada dans le monde. Nous avons besoin d’un cadre politique cohérent et efficace en matière de développement, cadre allant au-delà des projets de court terme et de petite envergure, des intérêts individuels et du financement imprévisible. Nous avons besoin d’être préparés en tant que pays afin de s’engager et de démontrer du leadership dans les prochaines décennies autour de grands défis auxquels notre planète fait face – inégalité, changement climatique, insécurité alimentaire, aide humanitaire, paix et sécurité, etc.

Alors permettez-moi de vous inviter à la conférence de cet automne portant sur les changements qui devraient être apportés dans le secteur du développement international au Canada. Nous avons une opportunité à saisir, en prévision des élections de 2015, afin de soulever la question du rôle du Canada dans le monde en tant que thème d’importance pour les Canadiens. Nous avons beaucoup à faire, notamment s’entendre sur nos stratégies de mobilisation des Canadiens, des médias et des partis politiques afin d’entamer un dialogue sur le type de monde que nous souhaitons et la manière dont le Canada peut être leader dans la concrétisation de ce monde.

À noter à votre agenda! – Conférence d’automne du CCCI « Le leadership canadien pour un monde meilleur : un agenda politique pour la coopération internationale en 2015 et au-delà », 21-22 novembre, Ottawa. Plus de détails à venir – restez informés!

Solidairement,

Julia

Cette chronique vous a fait réagir? J’aimerais lire vos commentaires! Veuillez les envoyer à Julia Sanchez.

Séparateur

NOUVEAUX DÉVELOPPEMENTS DANS LE SECTEUR

Foi, croyance et développement: Un forum sur le rôle de la religion dans le développement international

Le 27 août 2013, l’Association canadienne pour l’étude du développement international (ACEDI) et le Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI) ont organisé un colloque sur la relation entre le développement, la foi et la religion à l’Université du Québec en Outaouais (UQO). Plus d’une soixantaine de personnes venant du gouvernement, des ONG, du secteur privé et du milieu universitaire, se sont déplacées pour assister à l’événement qui a été souligné par deux conférenciers invités, dont le professeur Tamsin Bradley de l'Université de Portsmouth en Grande-Bretagne et Karen A. Hamilton, Secrétaire général du Conseil canadien des Églises. Suite aux ateliers de l’après-midi et des tables rondes impliquant les chercheurs et les praticiens d’ONG, un consensus s'est dégagé autour de la nécessité de comprendre l'influence de la foi et de la religion organisée sur les pratiques et politiques de développement. Un consensus s’est également dégagé sur l’importance de former les praticiens sur le terrain et au Canada sur comment gérer la relation entre le développement, la religion et la foi sur le terrain et dans notre pays. » Étant donné l’importance de la thématique religion et développement, une majorité a convenu que l’organisation de plus d'événements, impliquant à la fois des praticiens et des universitaires, est nécessaire pour répondre à ces besoins.

Séparateur

Repenser l’aide canadienne

Près de 20 académiciens, le CCCI, l’Institut Nord-Sud et AidWatch Canada se sont rencontrés à la fin du mois de septembre à Dalhousie University à Halifax (Nouvelle-Écosse) afin de discuter d’une grande variété de présentations sur la thématique « Repenser l’aide canadienne ». Plusieurs documents académiques constituaient la base des présentations et formeront éventuellement un ouvrage collectif à paraître au printemps 2014. Le groupe a également discuté de la possibilité d’établir un réseau de recherche sur la coopération et le développement, rassemblant ainsi des académiciens et certains praticiens. Open Canada a publié certaines des présentations sur leur site web.

dividing line

Réunion automnale du GOPA

Les 16 et 17 octobre 2013, le Groupe d’orientation politique pour les Amériques (GOPA) du CCCI tiendra l’une de ses trois rencontres annuelles. La première journée, organisée en collaboration avec le Congrès du travail du Canada et Common Frontiers, portera sur la Colombie. Préoccupés par la diminution des fonds dont disposent les syndicats, les ONG et les organismes d’entraide accomplissant des missions de développement et de solidarité en Colombie, les membres des trois coalitions ont cru bon de se rassembler pour cerner les secteurs où une plus grande collaboration serait possible. Quant à la deuxième journée, elle sera consacrée à la Méso-Amérique : les membres du GOPA élaboreront des stratégies au sujet de divers problèmes, dont les prochaines élections au Honduras, la signature imminente de l’ALE Canada-Honduras ainsi que la violence et l’impunité toujours présentes au Guatemala.

dividing line

L’EUMC investit dans les leaders émergents. Et vous?

Forum EUMCL’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) veut soutenir le tout nouveau réseau des leaders émergents du CCCI, formé lors du forum annuel de 2013. En vue de son prochain Forum international portant sur les grands débats du développement, l’EUMC a donc ajouté un atelier sur le perfectionnement professionnel à l’intention des membres de ce réseau lors de la première des trois journées du forum (qui se tiendra du 1er au 3 novembre). Le sujet principal n’est pas encore fixé, mais il sera choisi en fonction des intérêts des participants inscrits. Cet atelier répond à l’un des objectifs du réseau : offrir un ensemble d’occasions de perfectionnement tout au long de l’année aux jeunes professionnels du secteur. Les participants profiteront aussi d’un tarif réduit (170 $ pour les préinscriptions, soit avant le 2 octobre) pour assister aux autres activités du forum de l’EUMC. Vos jeunes professionnels sont-ils déjà inscrits? Le réseau des leaders émergents est ouvert à tous les jeunes professionnels qui travaillent dans l’une des organisations membres du CCCI ou des conseils provinciaux ou régionaux. Vous répondez à ces critères et souhaitez vous joindre au réseau? Communiquez avec Fraser Reilly-King.

dividing line

Une nouvelle membre intègre l’équipe Orientation politique du CCCI

Le CCCI est heureux d’accueillir Kimberly MacMillan comme coordonnatrice du Forum Afrique-Canada (3 jours) et co-coordonnatrice du Groupe de travail Asie-Pacifique (2 jours). Kimberly a récemment complété le programme de développement international et mondialisation de l’Université d’Ottawa et possède une grande expérience de travail, de bénévolat et de stages au Canada comme à l’étranger. Elle a notamment collaboré avec le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD), le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) et Ingénieurs sans frontières. Nous sommes persuadés que son expérience, ses aptitudes, ses connaissances, sa motivation et son enthousiasme seront un atout pour l’équipe du CCCI et pour les deux groupes de travail régionaux qu’elle coordonnera. Kim exercera ses fonctions dès le 1er octobre. Vous pouvez lui écrire à l’adresse kmacmillan@ccic.ca.

dividing line

L’accès à la justice : un appel à l’action de la part du Réseau canadien sur la reddition de comptes des entreprises (RCRCE)

RCRCE
Cet automne, le RCRCE lance une campagne d’accès à la justice, qui comprend deux revendications à l’intention du gouvernement canadien : la création d’un poste d’ombudsman indépendant chargé du secteur extractif canadien et ayant les pouvoirs de recevoir les plaintes des communautés à l’étranger situées là où les compagnies opèrent et l’accès aux cours de justice canadiennes pour les personnes estimant avoir été lésées par les activités internationales des entreprises canadiennes. La plupart des entreprises minières dans le monde sont, d’une façon ou d’une autre, canadiennes. Les membres du RCRCE et leurs partisans croient que les personnes estimant avoir été lésées par les activités minières du Canada à l’étranger doivent pouvoir porter leur cause devant des tribunaux canadiens. Pour en savoir plus sur la campagne et la manière d’y participer, communiquez avec Emily Dwyer, coordonnatrice du RCRCE.

dividing line

Gouvernement transparent, données accessibles


À la mi-août, le gouvernement canadien a lancé une série de consultations citoyennes de trois semaines concernant le Plan d’action du Canada pour un gouvernement ouvert, un an avant la signature prévue du projet de gouvernement ouvert. Pour rendre possible cette transparence, le Plan d’action comprend 12 engagements répartis en trois volets : « Information ouverte », « Données ouvertes » et « Dialogue ouvert ». Les consultations nourriront le rapport du gouvernement sur la mise en œuvre du plan d’action pour la première année. De plus, à la fin août, Citizen Attaché citoyen, un organisme à but non lucratif, a organisé un « hackathon » réussi à Ottawa, lors duquel six groupes ont conçu des outils d’analyse et de consultation des données canadiennes sur l’aide internationale. Cet événement a été organisé au moment où le Department for International Development (DFID) du Royaume-Uni cédait la responsabilité d’accueillir l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide à un consortium formé du PNUD, des gouvernements de la Suède et du Ghana, de Development Initiatives et du Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS). Le mois prochain, Publish What You Fund publiera son troisième classement (Aid Transparency Index), faisant état du progrès des donateurs quant à l’accessibilité de l’information sur l’aide.

dividing line

Quelles relations les OSC canadiennes entretiennent-elles avec le secteur privé? À vous de nous le dire!

De quelles façons les organisations de la société civile canadienne (OSC) travaillent-elles avec le secteur privé pour favoriser l’atteinte des objectifs de développement (création de partenariats avec le secteur privé, promotion du développement de celui-ci, pressions incitant les entreprises à adopter un meilleur comportement)? Et de quel secteur privé est-il question? En mettant sur pied un groupe de pilotage composé d’organisations ayant collaboré de diverses manières avec le secteur privé, le CCCI a lancé, en septembre, une enquête exhaustive afin de dresser un portrait des réponses à certaines de ces questions. Le CCCI espère aussi que cette enquête permettra de relever des leçons clés à tirer, des outils et pratiques efficaces, des occasions de partage et de collaboration, et des éléments de consensus à inclure dans de futures recommandations stratégiques. Si vous êtes une OSC canadienne, nous aimerions que vous encouragiez votre directeur ou directrice de programmes ou une personne ayant une bonne vue d’ensemble de vos différents programmes portant sur le secteur privé ou élaborés conjointement avec celui-ci à remplir le questionnaire d’ici le vendredi 4 octobre. Les réponses recueillies constitueront la base de notre rapport, prévu pour novembre 2013.

dividing line

Nouveautés sur le blogue du CCCI

Aucun nouvel article n’a été ajouté depuis la dernière édition de FLASH!, mais nos collaborateurs habituels font travailler leurs méninges! Saisissez la chance de publier un article sur le blogue du CCCI à propos d’un sujet d’intérêt pour votre organisation ou notre secteur; pour ce faire, communiquez avec Chantal Havard. Continuez aussi de contribuer au blogue « Aid and Development » du Ottawa Citizen en lisant et en commentant les billets, notamment les interventions fréquentes de Fraser Reilly-King, analyste des politiques au CCCI. Utilisons toutes les plateformes à notre disposition pour promouvoir une meilleure connaissance des problèmes associés au développement international et stimuler des débats éclairés!

dividing line

Profil d’une coalition : Voix

(Le CCCI s’est associé à plusieurs coalitions pour mieux défendre les causes qu’il appuie, soutenir les réseaux existants et accroître son influence. Nous vous présentons l’une d’entre elles chaque mois dans Flash! afin que vous puissiez vous aussi l’appuyer.)

Voix-Voices
Au printemps 2010, deux grandes sources d’inquiétude ont poussé plusieurs OSC canadiennes à se réunir. D’une part, elles étaient préoccupées par la diminution constante de l’espace démocratique accordé au dialogue sur les politiques publiques. D’autre part, elles s’opposaient à une réduction du financement et des engagements du gouvernement fédéral en faveur des droits de la personne et du développement international, réduction apparemment motivée par des intérêts politiques. Le résultat? La naissance d’une coalition multisectorielle et non partisane d’organisations de la société civile : Voices-Voix. Cet organisme travaille à défendre le droit au désaccord, à la revendication et à l’expression démocratique. Le CCIC est d’ailleurs membre de son comité directeur.

Depuis sa création, Voices-Voix suit de près le déclin de l’espace accordé à la société civile et a d’ailleurs publié plus de quatre-vingts études de cas sur le sujet, dont la moitié traite d’organisations de la société civile, de militants et de défenseurs des droits de la personne. En documentant la situation et en diffusant de l’information, la coalition espère inciter au respect de nos droits et de nos valeurs démocratiques, notamment la liberté d’expression, la transparence et l’égalité. Récemment, en collaboration avec l’Osgoode Hall Law School, Voices-Voix a lancé le Research Network on Dissent, Democracy & the Law (Réseau de recherche sur la contestation, la démocratie et la loi). Le Comité éditorial du réseau participera aux efforts de documentation de Voices-Voix concernant la diminution de l’espace laissé à la contestation au Canada.

Le 24 octobre, Voices-Voix, de concert avec Amnistie internationale (section canadienne) et le CCCI, organisera à Ottawa un événement public auquel participera Maina Kiai, Rapporteur spécial sur le droit de réunion pacifique et d’association, en visite au Canada à titre personnel. Le jour précédent, M. Kiai sera le conférencier principal de l’événement « Civil Society: Dissent, Democracy and the Law » présenté à l’Université McGill, à Montréal, et aussi organisé par Voices-Voix.

dividing line

PROFIL D'UN MEMBRE: Le Mouvement fédéraliste mondial-Canada

Action Canada pour la population et le développement

Rencontre des membres canadiens et internationaux de World Federalists, juillet 2012, Winnipeg.

Ce mois-ci, nous avons eu le plaisir de discuter avec Fergus Watt, directeur exécutif du Mouvement fédéraliste mondial – Canada. Nous en avons appris davantage sur cet organisme petit mais dynamique, membre d’un réseau mondial qui se consacre notamment au maintien de la paix, aux discussions sur l’après 2015 et à la responsabilité de protéger.

CCCI - Le Mouvement fédéraliste mondial – Canada fait partie d’un réseau mondial. Pourriez-vous nous en dire plus sur son histoire?

Le Mouvement fédéraliste mondial – Canada (MFMC) est un organisme à but non lucratif voué à la recherche, à l’éducation et à la défense des droits. Au Canada, il travaille en étroite collaboration avec une organisation sœur, la World Federalist Foundation, établie dans le même bureau à Ottawa. L’objectif des Fédéralistes mondiaux est la mise en place d’une politique de gestion plus juste et efficace grâce à l’application des principes du fédéralisme démocratique aux affaires internationales.

Le MFMC est la division canadienne d’un organisme international, le World Federalist Movement – Institute for Global Policy (WFM-IGP), situé à La Haye et à New York, près des bureaux de l’ONU. Le Mouvement fédéraliste mondial a été fondé en tant que mouvement international pour la paix, à Montreux, en Suisse, peu après la création de l’ONU. Selon les Fédéralistes, la structure institutionnelle découlant de la Seconde Guerre mondiale ne permettrait pas d’atteindre l’objectif : la création d’un monde qui réagirait collectivement aux attaques armées, au non-respect des droits universels et aux autres menaces internationales.

Lire l'entrevue intégrale...

dividing line

LES MEMBRES DU CCCI EN ACTION

Développement économique local : quelle place pour la microfinance?

Le 1er octobre, l’Association des coopératives du Canada et Inter Pares, en collaboration avec le CCCI, organiseront un congrès d’un jour dans la foulée de l’événement avec Milford Bateman tenu en novembre dernier au Centre de recherches pour le développement international (CRDI). Ayant pour titre « Local economic development: Is there a role for microfinance? », l’activité rassemblera des chercheurs, des intervenants et des décideurs souhaitant comprendre le rôle de la microfinance dans la promotion du développement économique local et, à terme, dans l’amélioration de la qualité de vie des personnes défavorisées. Pour confirmer votre présence ou pour en savoir plus sur le congrès, veuillez communiquer avec Erin Sirett d’ici le 26 septembre.

dividing line

Rendez-vous annuel de l’EUMC, du 1er au 3 novembre à Ottawa

Vous vous passionnez pour le développement international et les changements à l’échelle mondiale? Voici une occasion d’apprendre, de réseauter et de discuter avec des gens qui partagent vos intérêts. L’EUMC et le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) vous invitent à vous joindre à des centaines de dirigeants, de professionnels, d’étudiants et de théoriciens de partout à l’occasion du troisième Forum international de l’EUMC à Ottawa. Il sera consacré cette année aux grands débats du développement de notre époque, et les participants auront la chance d’écouter certains des penseurs les plus vifs et fascinants du domaine aborder des questions aussi pertinentes que cruciales. Les marchés peuvent-ils favoriser les personnes défavorisées? Comment pouvons-nous nous assurer que le monde pourra produire et distribuer assez de nourriture pour satisfaire 9 milliards de personnes? Portant déjà un double fardeau, les femmes peuvent-elles changer le monde à elles seules? Les pays à revenu intermédiaire devraient-ils toujours recevoir de l’aide internationale au développement? Le Forum se déroulera à l’hôtel Delta du centre-ville d’Ottawa. Consultez le forum.eumc.ca pour obtenir plus de renseignements.

dividing line

VAUT LE COUP D'OEIL

Le rapport annuel 2012-2013 du CCCI est maintenant disponible!

Rapport annuel du CCCI

L’année 2012-2013 a été pleine de rebondissements pour le CCCI; notre tout dernier rapport annuel (11 Mo) vous donnera un bon aperçu des faits saillants et des grands enjeux de la dernière année. Il y est notamment question de notre réflexion sur les liens entre secteur privé et développement, de l’intégration de l’ACDI au MAECI, de la campagne Annulons les coupures et du congrès pour l’après 2015 organisé en collaboration avec L’association canadienne d’études du développement international (ACÉDI) – le tout dans un format très attrayant. Les chiffres annuels traduisent bien notre participation active et rendent compte du nombre de personnes qui suivent nos efforts. Vos réactions sur ce rapport ou sur toute autre publication du CCCI sont évidemment les bienvenues. Vous pouvez les transmettre à Chantal Havard.

dividing line

Un nouveau guide sur le Processus de Kimberley (PK) publié par le Partenariat Afrique-Canada (PAC)

Le PAC vient tout juste de publier Un guide du Processus de Kimberley; le PK est une initiative internationale visant à éliminer les diamants de la guerre du marché des diamants bruts. Le guide se veut une introduction au PK à l’intention de la société civile et d’autres parties prenantes intéressées. Il présente l’historique, les activités et la structure du PK, ainsi que les personnes et organisations y participant. Il comprend aussi le point de vue de la société civile à propos des lacunes du PK et des améliorations nécessaires.

dividing line

L’examen 2013 du commerce et de l’environnement de la CNUCED : pour une agriculture réellement durable

Selon le rapport Trade and Environment Report 2013 de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) : la persistance de la pauvreté rurale et de la faim dans le monde, la population mondiale grandissante et les préoccupations environnementales croissantes doivent être traitées comme une crise collective. Le rapport fait état du besoin pressant d’une action rapide et de grande envergure avant que les changements climatiques ne causent d’importantes perturbations agricoles, surtout dans les pays en développement. Plus de 60 experts internationaux ont contribué à ce rapport, au sous-titre marquant : « Wake up before it is too late: Make agriculture truly sustainable now for food security in a changing climate » (Réveillons-nous avant qu’il ne soit trop tard : rendons l’agriculture réellement durable pour assurer la sécurité alimentaire dans un contexte de changement perpétuel).

dividing line

Les lois anti-terroristes peuvent nuire à l’action humanitaire

La multiplication des législations anti-terroristes a un effet direct sur l’action humanitaire, en posant des contraintes en termes de financement, en ralentissant la mise en œuvre de projets et en favorisant un climat de censure pour les humanitaires, selon une nouvelle étude indépendante à la demande du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (BCAH).

dividing line

Études sur l’agenda post-2015 en matière de développement publiées par l’Institute of Development Studies (IDS)

L’IDS (University of Sussex) a publié dernièrement sept documents dans le cadre de sa série d'études. Y sont présentées des analyses de grande qualité et des recommandations pratiques pour l’établissement de l’agenda post-2015 en matière de développement. Les publications abordent divers sujets, dont l’égalité des sexes, l’eau et l’assainissement, la nutrition et la protection sociale. 

dividing line

Le Babillard humanitaire : un outil pratique par la Coalition humanitaire

Coalition humanitaire Le Coalition humanitaire vient de lancer ce mois-ci un Babillard humanitaire, qui offre un espace pour publier des nouvelles intéressantes ainsi que des renseignements sur des événements et des occasions se rapportant au secteur humanitaire canadien. Jetez un coup d’œil aux messages qui s’y trouvent déjà. Vous pouvez même y ajouter un lien en écrivant à la Coalition humanitaire.

dividing line

Le rapport d’Imagine Canada sur les Activités rémunératrices chez les organismes de bienfaisance canadiens

Imagine Canada a publié son premier rapport sur les activités rémunératrices, document fondé sur un résumé des conclusions du programme d’enquête sectorielle. L’une des grandes réussites de ce rapport est qu’il met en relief l’importance déjà bien réelle des activités rémunératrices dans le secteur de la bienfaisance. Il y a bien longtemps que les organismes eux-mêmes en sont conscients, mais le rapport fournit une quantité significative de données qui valident le constat. Il présente aussi de précieux renseignements sur les types d’organismes de bienfaisance tenant le plus d’activités rémunératrices et sur l’utilisation des revenus ainsi générés.

dividing line

The Nonprofit Social Media Decision Guide : tout ce que vous devez savoir sur Facebook, Twitter et les autres médiaux sociaux


Idealware a lancé une version mise à jour du Nonprofit Social Media Decision Guide (Guide sur les médias sociaux à l’intention des organisations à but non lucratif), qui vise à aider les organisations comme la vôtre à déterminer les résultats et les avantages auxquels elles peuvent réellement s’attendre en utilisant les médias sociaux. Il les aidera aussi à choisir les bonnes plateformes selon leurs objectifs. Cette nouvelle version du guide comprend une étude sur la façon dont les organisations à but non lucratif se servent des médias sociaux pour accomplir leur mission. Elle propose aussi un survol remanié des grandes différences entre les plateformes les plus utilisées par ces organisations, où sont mises en relief les principales caractéristiques de chacune.

dividing line

Faites parler les statistiques liées aux changements climatiques

Ce mois-ci, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a lancé Climate Change eXplorer, un outil de visualisation des données qui permet aux utilisateurs de consulter 40 groupes de données sur les changements climatiques. Tirées de la période allant de 1990 à 2010, elles se présentent sous la forme de graphiques animés avec bulles. Il est possible de choisir le groupe de données que l’on souhaite visualiser, et de modifier les options d’affichage en fonction de la taille de bulle désirée.

dividing line

Pour faire publier un texte, prière de l’envoyer à Chantal Havard. À noter que les articles destinés au Flash ne doivent pas avoir plus de 150 mots.